Entretien avec Adrien Allard, en poste chez Schneider Electric

Entretien avec Adrien Allard, en poste chez Schneider Electric
,
publié le 16 août 2010

En poste chez Schneider Elctric depuis maintenant 3 ans, Adrien Allard, collaborateur en situation de handicap, dresse un bilan de sa situation professionnelle et de la place qu’occupe le handicap dans l’entreprise Schneider Electric

Monsieur Allard, vous êtes rentré chez Schneider Electric en contrat d’apprentissage. Comment avez-vous été recruté par la société ?

En 2006, j’étais en 1er STL (Science Technique Laboratoire) au lycée Louise Michel à Grenoble.
Pendant la conférence spécialisée pour les handicaps, Astrid Perdrix, Coordinatrice handicap, nous a expliqué le contrat d’apprentissage proposé par Schneider Electric.
J’ai trouvé la proposition très intéressante.
Je lui ai donc envoyé ma LM et mon CV. J’ai réussi à décrocher mon entretien qui s’est très bien déroulé.
A la rentrée 2007, j ai commencé un BEP électrotechnique à Beaurepaire que j’ai réussi.
J ai ensuite souhaité continuer en formation par alternance.
En 2008, j’ai fait un BAC PRO électrotechnique au CFAI de la maison de la production à Moirans.
Finalement, j ai réussi mon bac pro depuis le 6 juillet.
En septembre, je compte poursuivre mes études en suivant un BTS ATI (assistance technique d’ingénieur) à Moirans.

Expliquez nous pourquoi vous avez choisi de débuter une carrière dans le secteur des énergies ?

La formation alternance m’a paru être la meilleure solution pour mon apprentissage et pour découvrir le monde du travail.
L’alternance m’a donné un peu d’autonomie.
Les cours suivis m’ont donné envie de poursuivre dans le domaine de l’énergie et de continuer ma formation

Comment s’est déroulée votre intégration au sein de l’entreprise et avec les équipes ?

L intégration avec les équipes s’est bien passé. Mes collègues font des efforts pour articuler afin que je comprenne mieux.
Lors des réunions et autres meetings, si les intervenants sont trop nombreux, j’ai plus de mal à comprendre ; mon tuteur me traduit les dialogues.
Ca me rassure donc tout va bien !!

Avez-vous rencontré des freins lorsque vous êtes passé du statut d’étudiant à salarié ?

Dans mon école, il y avait un petit problème de relation avec les étudiants car ils n’ont pas compris que je suis sourd. Ils avaient des difficultés à comprendre pourquoi les professeurs m’aidaient.
Par exemple : visionnage d’un film en cours, je désire mettre les sous titres, les étudiants sont réticents. Heureusement les professeurs me respectent et me mettent les sous titres.
C est comme ca depuis des années, c est toujours la même chose donc j ai pris l habitude !!!
Depuis que je travaille, je constate une différence. Cela se passe très bien. Quelque fois mon manager oublie de prévenir l interprète d’aller au réunion de service mais là ca va beaucoup mieux je suis très content !

Vous êtes actuellement en train de passer un Bac Professionnel, de quelle école êtes-vous et comment se passent vos épreuves ?

Je viens de finir et de réussir mon bac professionnel au Cfai la maison de la production à Moirans
Les épreuves se sont très bien passées. Pendant 2 années, j ai été accompagné par l’interface et l interprète pour me traduire ce que le professeur disait en cours
Mais l année a été quelque peu difficile car je fais des voyages pour aller chez moi. (140 km pour aller et retour) De plus je suis marié et j ai 2 enfants (Tony et Athina).
Mais j étais très motivé pour continuer ma formation.


Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Mon projet pour l’avenir est de rester dans mon entreprise actuelle, SCHNEIDER ELECTRIC
Dans cette entreprise, il y a beaucoup de métiers différents j aimerai bien découvrir tous les métiers dans l’entreprise Schneider Electric.


Pour finir, quel serait le moment le plus fort de vos premiers pas chez Schneider Electric que vous souhaiteriez partager avec nous ?


Cette expérience chez SCHNEIDER ELECTRIC m’a épanouie. J’ai découvert le monde du travail grâce à cette 1ère expérience.
Je me dis que j’étais enfin adulte, j ai l impression de devenir une personne responsable.
Je suis vraiment heureux de travailler dans Schneider Electric

Je voulais remercier mon entreprise de m avoir pris en tant qu’ouvrier
Et je voulais remercie a Astrid Perdrix de m avoir aidé lors de la création de mon parcours professionnel.