Chez Rexel France, l’engagement handicap se traduit par des actions concrètes au quotidien

Chez Rexel France, l’engagement handicap se traduit par des actions concrètes au quotidien
,
publié le 22 octobre 2010

 Le métier de responsable mission handicap n’a pas besoin du cadre d’un accord pour être pleinement intégré et reconnu dans une entreprise. Yakout DOUSSAINT, qui occupe ce poste au sein de la société Rexel France, nous en fait la démonstration. Engagements et compétences sont toujours au rendez-vous.

 Depuis quand Rexel France est-il engagé dans une démarche en faveur des personnes handicapées ?

Rexel France a toujours mené une politique de santé au travail à travers des actions de maintien dans l’emploi de nos collaborateurs. Toutefois, nous avons clairement manifesté notre engagement dès 2006, par la signature d’un accord d‘entreprise pour 3 ans, qui a pris fin en décembre 2008. Même si les résultats de l’accord ont été difficiles, dès 2009, nous avons réaffirmé notre volonté d’accorder une vraie priorité à la démarche handicap à travers la mise en place d’un plan d’action concret et dynamique qui s’inscrit pleinement dans notre politique de santé et de sécurité au travail.

 

Quelle est la situation actuelle ?

Au-delà des obligations légales, nous maintenons une ambition forte afin que la gestion du handicap fasse partie intégrante de notre politique Ressources Humaines. Notre priorité est de traiter les cas de maintien dans l’emploi et nous mettons tout en œuvre afin de trouver des solutions lorsqu’un collaborateur est menacé d’inaptitude. Nous intervenons rapidement avec l’aide du médecin du travail, du SAMETH, du manager et du responsable RH. En parallèle, nous menons des actions de sensibilisation via des sessions d’informations, à travers aussi la distribution d’un guide handicap et d’un flyer sur le statut de travailleur handicapé et nous créons les conditions afin de développer un climat de confiance qui permette, aux collaborateurs concernés par des problèmes de santé, d’en parler tant à leur manager qu’à leur interlocuteur RH.

Nous commençons maintenant à travailler notre communication externe par notre présence dans les forums (Adapt, Autonomic Paris, …), en étant partenaire fondateur du site HandiEnergie.fr  (site d’infos sur l’emploi des personnes handicapées dans le secteur de l’énergie) et d’autres actions de visibilités. Ainsi, nous commençons à nous faire connaitre et reconnaitre comme entreprise Handi-accueillante.

 

Quels sont les atouts de votre mode de fonctionnement ?

Nous souhaitons avant tout être concrets et répondre aux besoins de nos collaborateurs rapidement et efficacement, sans démagogie sur un sujet qui peut être très difficile. Par ailleurs, nous sollicitons de plus en plus les entreprises du secteur protégé avec une qualité de niveau de prestations identiques à un autre prestataire (entretien espaces verts, mailing, impression…) Cette rigueur a largement crédibilisé notre démarche.

 

Comment la fonction de responsable de mission handicap vous a t’elle été attribuée ?

J’ai intégré Rexel France en septembre 2008, après une expérience de 5 ans au sein de l’AGEFIPH suivie de 3 ans au sein de la mission handicap de Renault.  Grâces à ces expériences, j’ai pu acquérir la connaissance du dispositif spécialisé handicap ainsi que la gestion RH opérationnelle au sein d’une entreprise.  Cette double compétence est un atout non négligeable pour mener à bien la mission handicap de Rexel France.

 

Quelles sont les activités qui relèvent de votre mission ?

Je suis en charge de notre politique de santé au travail, de prévention des risques et de mission handicap. A ce titre, j’accompagne les responsables RH afin d’appréhender les problématiques de santé au travail et trouver des solutions de maintien dans l’emploi, mettre en place un plan d’embauche de personnes handicapées, former et sensibiliser sur la notion de handicap, développer le recours au secteur protégé et enfin piloter le dispositif handicap au niveau de Rexel France.

 

Quels sont les pré-requis nécessaire pour mener à bien votre mission professionnelle ?

Il faut tout d’abord être capable d’animer un  projet, ce qui implique la capacité de déterminer un plan d’action adapté à la réalité  et aux contraintes de l’entreprise  et le mettre en œuvre dans le délai fixé avec les équipes RH et l’ensemble des interlocuteurs internes comme externes, dans le respect du budget retenu. Cette mission exige de la rigueur, de l’autonomie, une grande capacité à travailler en équipe et surtout une forme professionnelle d’empathie afin de ne pas tomber  dans le  « pathos ». Par ailleurs, il est important de suivre rigoureusement l’actualité sociale, les évolutions législatives liées au handicap, afin de mieux répondre aux besoins de nos collaborateurs et de l’entreprise.

 

Comment cette fonction vous situe t’elle au niveau de l’entreprise au niveau horizontal et vertical ?


Mon poste est un poste d’expert rattaché à la Direction des Ressource Humaines et je rends des comptes directement à la DRH sur les actions à mettre en place et sur les résultats. Ma mission est reconnue et respectée par l’ensemble des managers et collaborateurs. C’est un poste qui se construit grâce à la motivation et l’engagement de la DRH, du responsable de la mission, de l’ensemble des équipes RH, et à la contribution de chacun chez Rexel France. A moi de  l’enrichir sans cesse, de proposer de nouveaux projets et lui donner du ressort.

 

Propos recueillis par JMMC