" La sensibilisation est l’un de nos axes forts de notre politique handicap "

M. François Husson, Animateur Prévention et Insertion du handicap.
publié le 08 novembre 2012
Spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment, Legrand réalise plus de la moitié de son activité dans les domaines tertiaires et industriels. Engagé en faveur du handicap depuis 1993, le groupe Legrand vient de signer un nouvel accord triennal avec la Direccte du Limousin et l’ensemble des organisations syndicales. 

Pouvez-vous nous parler de la politique handicap du Groupe Legrand?

La mission handicap du Groupe Legrand a été mise en place lors de notre premier accord en 1993. Le pilotage de cette mission était assuré par  une animatrice prévention qui travaillait en relation avec la médecine du travail, sur le périmètre du Limousin. Cet accord a été étendu au reste du Groupe en 2006, puis renouvelé en 2009 pour trois nouvelles années. Nous venons de signer un nouvel accord triennal avec l'ensemble des organisations syndicales pour les années 2012 / 2014.

En tant qu’animateur prévention et insertion du handicap, je travaille en collaboration régulière avec la médecine du travail sur le périmètre du Limousin, ainsi qu’avec des relais locaux RH, formés et sensibilisés au handicap, répartis sur les différents sites du groupe. Les grands axes de notre politique handicap sont :
  • Le maintien dans l’emploi,
  • La sensibilisation et communication, pour changer le regard sur le handicap,
  • La Formation et le recrutement.
 
Comment faites-vous pour maintenir l’emploi des travailleurs handicapés ?

Nous travaillons en étroite collaboration avec la médecine du travail et notre département  Technocentre nous aide sur le plan technique pour l’aménagement des postes de travail. A titre d’exemple, lorsqu’un salarié est victime d'un accident de la vie, nous nous mettons en relation avec le salarié, la médecine du travail, l’encadrement et les RH, afin de mettre en place les aménagements nécessaires à son handicap. En revanche, pour certains handicaps comme la malvoyance nous faisons appel à des organismes externes pour nous aider.

Quels types d’actions mettez-vous en place pour sensibiliser les salariés au handicap ?

La sensibilisation est l’un des axes forts de notre politique handicap, cela permet d'instaurer une relation de confiance avec des salariés, qui n’hésitent plus à faire reconnaitre leur handicap.En interne et depuis 2009, nous organisons en parallèle de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées notre propre semaine du handicap.

Pour l’occasion, nous avons organisé des démonstrations handisport (tennis de table, judo) avec des athlètes de haut niveau et nous faisons appel à des intervenants, comme l'école  de chien-guide du Centre Ouest qui présente ses activités au sein de nos locaux. Cette année l’Institutde Formation en Masso-Kinésithérapie pour Déficients Visuelsde l’APSAH à Limoges est venu proposer des massages et des étirements à l’ensemble de nos salariés.

Nous avons mis en place des formations de sensibilisation au handicap à destination des nouveaux embauchés, avec notamment la présentation de notre politique handicap. Depuis le second accord Groupe, nous réalisons et distribuons une plaquette informative à tous les salariés et nous organisons des visites d'ESAT, notamment pour les managers  de la production.

Enfin, nous utilisons un journal interne pour présenter ponctuellement nos différentes actions en faveur du handicap et nous diffusons des vidéos témoignages de salariés sur notre intranet. Pour l’année 2013, nous souhaitons mettre en place de nouvelles formations à destination de nos managers.

Quels types de postes proposez-vous ? Avez-vous du mal à recruter ?

Tous nos postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap, les profils recherchés concernent tous types de métiers (contrôleur de gestion, assemblage, maintenance, conducteur de machine, etc.). Comme la plupart des entreprises nous avons quelques difficultés à recruter des personnes avec des qualifications supérieures en situation de handicap. Pour contourner ce problème nous participons à des forums étudiants et des forums emploi spécialisés. Nous travaillons également avec le réseau Cap Emploi, qui nous transmet des candidatures.

Combien de personnes en situation de handicap avez-vous recrutées sur l’année 2011 ?

Nous avons recruté 20 travailleurs handicapés au niveau national. Les salariés ayant obtenu le statut de travailleur handicapé au cours de l’année ne sont pas comptabilisés dans ce nombre et nous atteignons le résultat de 6,21 % au niveau du Groupe en 2011 avec 334 collaborateurs reconnus handicapés.
 
 


Propos recueillis par Olivier Angelini