Se Mobiliser, c'est aussi de la responsabilité de l'entreprise

Se Mobiliser, c'est aussi de la responsabilité de l'entreprise
publié le 28/02/2011

En dépit des accords pour recruter des collaborateurs en situation de handicap, les candidats sont  rares… Schneider Electric qui s’était déjà illustré en matière de recrutement de travailleurs handicapés, s’investit dans la formation et l’orientation des jeunes. Entretien avec Astrid Perdrix, coordinatrice nationale au sein du groupe.

Quels sont les leviers d’actions auprès des écoles pour sensibiliser au handicap ?


Aujourd’hui les acteurs de l’emploi et de la formation se mobilisent pour permettre l’accès à l’enseignement des élèves et étudiants en situation de handicap. Une mobilisation nécessaire
pour permettre la poursuite d’études, éviter les ruptures dans le parcours de formation et donner
toutes les chances d’aller vers l’emploi durable. Nous soutenons des partenariats  Écoles/Entreprises qui permettent de formaliser des engagements mutuels. Cela se concrétise par le financement et la mise en place d’outils adaptés, l’accueil en stage, la sensibilisation des étudiants et des enseignants, la découverte des métiers de l’entreprise pour des collégiens en situation de handicap, notre présence dans des forums pour valoriser notre politique handicap et notre engagement.

 

S’engager dans une politique de recrutement en faveur du handicap, est-ce un défi citoyen ?


L’entreprise a la responsabilité de se mobiliser pour préserver la santé de ses salariés et pour  ramener vers l’emploi les personnes en situation de handicap. L’entreprise qui se mobilise en ce sens participe à l’évolution des comportements et ouvre une réflexion plus large sur ses valeurs, sa politique diversité... Schneider Electric s’est engagé dès 1989 avec un premier accord d’entreprise.
Engagement étendu en 2007 par un accord de groupe.

 

Comment encourager la formation des personnes handicapées ?


La formation est un véritable levier d’insertion professionnelle pour répondre aux besoins des entreprises qui recrutent souvent à des niveaux de formation bac+2 et au-delà. Le contrat en alternance ou le contrat d’insertion professionnelle intérimaire répondent parfaitement aux besoins exprimés par les entreprises et nous en avons fait nos priorités pour faciliter l’insertion  professionnelle. Ainsi nous avons été, avec l’Agefiph et le CESI (centre de formation en alternance), à l’initiative du projet « salto » qui vise à mobiliser des partenaires institutionnels et des entreprises d’une région, pour recruter en alternance des personnes éloignées de l’emploi ou en reconversion de métier.

 

Sensibiliser et communiquer auprès des acteurs internes est-ce une nécessité ?


Sensibiliser au handicap est un axe stratégique majeur pour permettre aux managers de mieux comprendre et agir pour passer de l’intention à l’action. Chez Schneider Electric, sensibiliser passe par différentes actions :

• mettre les salariés en situation de vivre le handicap
• promouvoir les outils qui permettent de compenser
les situations handicapantes
• donner des clés de compréhension pour adopter
les bonnes attitudes
• valoriser la politique handicap

 

Vous faites figure d’exemples en matière de politique diversité...


Nous croyons que les compétences et les talents dépassent les clichés et nos engagements sont donc en faveur de l’égalité des chances, sans discrimination ou préjugé. Notre politique Diversité en matière de handicap est depuis longtemps ancrée dans nos pratiques managériales ; la mobilisation de réseaux d’experts, des partenaires sociaux permettent aujourd’hui d’améliorer nos pratiques et de construire ensemble.

 

Cliquez ici pour accéder à toutes nos offres d emploi handicap